10 questions avant d’acheter un véhicule utilitaire léger

10 questions avant d’acheter un véhicule utilitaire léger

Acheter un véhicule utilitaire léger est compliqué, ils sont différents et ne correspondent pas aux mêmes types de métiers. A la sortie d’usine, ils ne sont pas forcement pratiques sans un équipement adéquat.

Un véhicule utilitaire léger devra être confortable, fiable, robuste et rester maniable en ville et sur site. Lors de l’achat ou même après il devra être personnalisable et modulable. Pour finir il devra offrir un volume adapté. Voici les dix questions à se poser avant d’acheter un véhicule utilitaire léger.

1 – Qu’est ce qu’un Véhicule Utilitaire Léger ?

Un Véhicule Utilitaire Léger est un modèle dont le PTAC (poids total en charge) est inférieur à 3,5 tonnes. Il est accessible avec un permis B ordinaire. Le PTAC (poids total en charge) comprend le poids du véhicule ainsi que le poids du chargement éventuel.

Dans le cas d’un achat d’Véhicule Utilitaire Léger servant à transporter des personnes, le nombre de passagers, chauffeur compris, ne peut excéder neuf personnes avec un permis B. On peut se poser une question simple quel utilitaire acheter en 2019 ?

2 – Quel volume de chargement, quel type et les critères généraux ?

La charge utile (charge transportable) et le volume utile (la place dont vous disposez) doivent être vos premières questions. Certains constructeurs, Citroën par exemple, proposent pour un même modèle plusieurs combinaisons de charges et de volume utile.

Pour transporter des piles de caisses la largeur de l’habitacle devra pouvoir recevoir plusieurs piles de caisses sans que l’espace ne se rétrécisse vers le haut. Si vous transportez des charges lourdes il faudra privilégier les seuils de chargement bas et les portes très larges pour l’accessibilité. Le volume de chargement pourra être modulable si vous ne transportez pas toujours les mêmes volumes.

Le volume de chargement est un des critères principaux à étudier lors de l’achat, avec trois questions :

  • le transport d’outils liés à la pratique de l’activité (son volume variera en fonction du métier)
  • le transport de marchandises pour les professionnels amenés à transporter des appareils ou des volumes différents
  • l’enlèvement : après certaines prestations les métiers imposent l’enlèvement de matériaux (branchages pour paysagiste, gravats pour un maçon)

Si l’achat Véhicule Utilitaire Léger nécessite de transporter plusieurs personnes, des modèles offrent une double cabine, attention cette configuration de Véhicule Utilitaire Léger le soumet directement à la taxe sur les véhicules de société.

10-questions-avant-d-acheter-un-véhicule-utilitaire-léger

10-questions-avant-d-acheter-un-véhicule-utilitaire-léger

10-questions-avant-d-acheter-un-véhicule-utilitaire-léger

3 – Quels aménagements intérieurs et extérieurs ?

Les aménagements intérieurs ne sont pas proposés de série mais chaque acheteur pourra personnaliser son véhicule avec un équipement modulable, pratique et adapté qui lui offrira un confort de chaque jour. Certains éléments extérieurs sont par contre proposés de série et peuvent s’avérer indispensable : l’échelle de coffre qui permettra d’atteindre le toit du véhicule en toute sécurité et les rails de toit qui permettront d’installer des barres de toit ou une plateforme pour le transport d’objets encombrants comme des échelles ou des tubes.

Pour améliorer encore le confort de conduite médias connectés et sécurité passive seront très utiles : pour se déplacer sans perdre de temps et joindre ses collaborateurs les systèmes de connexion du téléphone portable et les solutions GPS sont de plus en plus demandés par les professionnels. Pour assurer sa propre sécurité ou celle des employés les aides à la conduite sont de plus en plus fréquentes. En cas d’achat de Véhicules Utilitaires Légers  non vitrés, les caméras de recul, les radars de stationnement, les détecteurs de dépassement de charge ou la vision à 360° semblent s’imposer.

véhicule utilitaire léger

4 – Quel PTAC (poids total en charge) ?

Le respect du PTAC est essentiel pour éviter de passer un permis spécifique. Certains Véhicules Utilitaires plus légers permettent le transport de plus lourdes charges avant d’arriver au PTAC. Les indications de PTAC se trouvent sur une étiquette collée sur la tranche intérieure de la portière conducteur ou sur le flanc droit du véhicule derrière la portière passager.

véhicule utilitaire léger

5 – Quelle énergie et quelle puissance ?

L’énergie et la puissance sont deux éléments à prendre en compte :

Un bloc essence sera adapté pour les déplacements courts urbains (économie de carburant et pas besoin de chauffe à chaque départ).

Un diésel puissant permettra de longs déplacements avec des charges lourdes ou un outillage pesant, le diesel représente 86% du parc Véhicule Utilitaire Léger en France. Hybrides et électriques sont moins représentés mais la demande est en forte hausse.

6 – Et la taxe TVS (taxe véhicule société) ?

La taxe sur les véhicules de société (TVS) concerne les véhicules qui portent sur leur carte grise la mention VP, le VUL portera lui sur son certificat d’immatriculation la mention CTTE ou N1. La loi des finances de 2017 soumet les pickups à la TVS, le VUL échappe de fait à la TVS mais la loi des finances de 2017 inclus certains VUL dans le dispositif de la TVS comme le pickup à simple cabine.

Pour en savoir plus sur la taxe sur les véhicules de société, retrouvez le site officiel de l’administration française

véhicule utilitaire léger

7 – Et les métiers de l’alimentaire ?

Ils font l’objet d’une réglementation spécifique pour ne pas briser la chaine du froid.

Trois VUL pour ce genre d’activité :

  1. le VUL isotherme : ses parois isolantes limitent les hausses de températures liées au climat extérieur.
  2. Les VUL réfrigérants : identiques aux véhicules isothermes mais disposant d’un apport de froid non mécanique par l’apport de glace.
  3. les VUL frigorifiques : véhicules isothermes qui disposent d’un apport de froid mécanique avec possibilité de réglage de la température intérieure.

Certains fournisseurs comme  GRUAU se sont spécialisés dans l’a transformation et dans l’aménagement de ce type de véhicule.

8 – Fourgon compact, fourgonette, berline, benne ou gros volume ?

Les constructeurs proposent des fourgons dans quatre dimensions de base :

  • Petit fourgon ou fourgonnette (longueur utile jusqu’à 2m hauteur utile jusqu’à 1,5 m PTAC 1,9 tonne à 2,5 tonne (exemple: BERLINGO VAN)
  • Compact ou camionnette (longueur utile jusqu’à 3m hauteur utile jusqu’à 1,90m PTAC de 2,5 tonne à 3,2 tonne (exemple: JUMPY)
  • Grand fourgon (longueur utile jusqu’à 5m hauteur utile jusqu’à 2,1m PTAC 2,8 tonne à 7 tonne (exemple: JUMPER)

La catégorie des Véhicules Utilitaires grands fourgons est la plus polyvalente et la plus diversifiée avec une grande diversité de carrosseries, dimensions, charges utiles et motricités. Les fourgons sont disponibles en trois hauteurs, plusieurs longueurs, cabine double et châssis simple pour aménager l’espace transport à sa guise (plateau, benne, caisse grand volume ou transport de personnes. Cette catégorie permet de transporter des charges encombrantes (plus de 5 mètres de long) et ou lourdes (PTAC jusqu’à 7 tonnes)) et de tracter des remorques de plus de 2 tonnes.

véhicule utilitaire léger

9 – Fourgon compact, fourgonette, berline, benne ou gros volume ?

Les constructeurs proposent des fourgons dans quatre dimensions de base :

  • Petit fourgon ou fourgonnette (longueur utile jusqu’à 2m hauteur utile jusqu’à 1,5 m PTAC 1,9 tonne à 2,5 tonne (exemple: le BERLINGO VAN)
  • Compact ou camionnette (longueur utile jusqu’à 3m hauteur utile jusqu’à 1,90m PTAC de 2,5 tonne à 3,2 tonne (exemple: le JUMPY)
  • Grand fourgon (longueur utile jusqu’à 5m hauteur utile jusqu’à 2,1m PTAC 2,8 tonne à 7 tonne (exemple: le JUMPER)

La catégorie des Véhicules Utilitaires grands fourgons est la plus polyvalente et la plus diversifiée avec une grande diversité de carrosseries, dimensions, charges utiles et motricités. Les fourgons sont disponibles en trois hauteurs, plusieurs longueurs, cabine double et châssis simple pour aménager l’espace transport à sa guise (plateau, benne, caisse grand volume ou transport de personnes. Cette catégorie permet de transporter des charges encombrantes (plus de 5 mètres de long) et ou lourdes (PTAC jusqu’à 7 tonnes)) et de tracter des remorques de plus de 2 tonnes.

10 – Quel financement, neuf ou occasion ?

Plusieurs possibilités pour l’achat d’un Véhicule Utilitaire Léger neuf ou occasion, avantages et inconvénients :

  • L’achat neuf comptant : pas d’intérêts, pas de frais de dossier mais nécessité d’une trésorerie importante.
  • Le crédit d’achat : vous sollicitez un prêt auprès d’une banque, d’un organisme ou de votre assureur. Vous vous acquittez de mensualités prévues à l’avance.
  • Le prêt constructeur : le prêt se fait auprés du constructeur. Il faut bien comparer les taux d’intérêt des autres préteurs
  • La LLD (location Longue Durée) : elle permet d’acquérir un véhicule neuf sur l’ensemble de la gamme Véhicule Utilitaire Léger(chez CITROEN) la durée et le kilométrage sont définis à l’avance et restent ajustables à tout moment en fonction du roulage. Un large choix de services associés est proposé, en fin de contrat vous restituez le véhicule sans vous soucier de la revente. Les plus : renouvèlement facilité, offres de gestion de parc, TVA récupérable sur les loyers pour les Véhicule Utilitaire Léger, économie d’impôts en comptabilisant les loyers TTC en charges déductibles.
  • La LOA ou location avec option d’achat : cette formule aussi appelée crédit bail par exemple chez CITROEN permet de louer votre Véhicule Utilitaire Léger CITROEN tout en gardant la possibilité de l’acquérir. La durée de financement (jusqu’à 60 mois), et le montant des loyers sont personnalisables. Si vous le souhaitez vous devenez propriétaire en levant l’option d’achat, a la fin du financement ou à tout moment, dés la fin de la première année. Vous bénéficiez d’un choix de services : contrats de service CITROEN, garanties de contenu professionnel et/ou perte d’exploitation, prestations sécurité remplacement et/ou assurance sur la personne. Les plus : pas d’immobilisation de capitaux, économies d’impots en imputant vos loyers en charges déductibles. TVA récupérables sur les loyers des véhicules utilitaires si votre entreprise y est assujettie.

Neuf ou occasion ? L’achat d’un Véhicule Utilitaire Léger d’occasion, vous faites l’achat d’un Véhicule Utilitaire Léger auprès d’un concessionnaire ou d’un particulier. Le tarif est intéressant mais les garanties sont restreintes par rapport à l’achat d’un véhicule neuf.

Pour bien choisir votre véhicule utilitaire, projetez vous dans une utilisation quotidienne. Il devra être confortable, fiable, robuste et rester maniable en ville et sur site. Lors de l’achat ou même après il devra être personnalisable et modulable. Pour finir il devra offrir un volume adapté, confort et sécurité.

Retrouvez également nos articles :  Comment bien choisir son véhicule utilitaire ? et Comment acheter ou loueur un véhicule utilitaire ?