Changer sa voiture

changer sa voiture

Changer sa voiture, je suis particulier ou professionnel, et vous vous posez des questions :
quand faut-il changer sa voiture ?
Quelle est la meilleure période pour le faire ?
Une voiture n’est pas une tirelire, plus elle vieillit et plus elle perd de la valeur.
Comment réduire la perte financière quand il faut changer sa voiture ?
Plusieurs critères sont à prendre en compte pour agir au bon moment :

Pourquoi mon véhicule décote ?

La décote est liée aux kilomètres parcourus et à l’arrivée de nouveaux modèles sur le marché. Dés l’achat le véhicule perd de sa valeur.
La première année les modèles les plus recherchés perdent 15% contre 30% pour les autres. Ensuite 10% par an pendant 3 ans et enfin 6% par an pour les quatre années qui suivent.

Quand changer sa voiture ?

Une voiture revendue au bon moment fera un apport conséquent pour un nouvel achat neuf ou d’occasion.
Le conseil des professionnels est de revendre son véhicule au bout de trois ans, après ce délai le véhicule s’use plus vite et nécessite plus de réparations.
Si vous roulez moins de 15000 km par an vous pouvez attendre 5 ans maximum, la décote diminue à ce moment et le kilométrage sera inférieur à 100 000 km.
Concernant la revente il existe des seuils fatidiques :

  • pour les véhicules essence 120 000 km, pour les véhicules diesels 150 000.
  • le kilométrage optimal pour bien revendre une voiture se situe entre 60 et 70 000 km, à condition de rouler 14 000 km par an.

Si vous l’utilisez rarement pouvez le garder le plus longtemps possible.
Pour les modèles très recherchés ces règles ne s’appliquent pas et pour certains véhicules et marques on peut attendre qu’ils soient complètement amortis.
En revanche, des voitures de collection très rares constituent des exceptions et prennent de la valeur avec le temps.

changer sa voiture

A quel moment de l’année revendre son véhicule ?

Pour changer sa voiture durant les mois de mars à juin, il vaut mieux revendre une familiale, un 4X4 ou un SUV, ils sont recherchés pour vacances.
Concernant un cabriolet attendez les beaux jours, les citadines attendront septembre et l’hiver n’est pas propice à la revente.
Attention la décote augmente quand un nouveau modèle est commercialisé.
Le début d’année peut être aussi le bon moment pour vendre, en effet les particuliers reçoivent les bonus de fin d’année.
Donc pour la vente de son véhicule plusieurs règles :

  • vendre avant qu’elle ne soit plus « neuve » 6 mois ou moins de 6000 km.
  • après trois ou quatre ans.
  •  avant la sortie d’un nouveau modèle.

Changer sa voiture

Oui mais si je vends à un professionnel ?

Si vous vendez à un professionnel pour racheter visez en général les fins de mois ou fin d’année.
En effet, les concessionnaires ont des objectifs mensuels et annuels à remplir, ils peuvent vous proposer de bonnes affaires en neuf ou en occasion.
Pour acheter faites attention aux nouvelles normes environnementales, privilégiez les voitures moins polluantes, si vous habitez les grandes villes vérifiez la vignette CRITAIR, certains véhicules sont interdits de circulation lors des pics de pollution.
Pour finir regardez bien avant d’acheter la consommation, les coûts d’entretien, le prix de l’assurance et la fiabilité du modèle.

changer sa voiture

Faire le bon choix lorsque l’on est professionnel quand il faut changer sa voiture

Les voitures sont lourdement taxées par le fisc, de l’achat jusqu’à la revente, les véhicules d’entreprise aussi.
Voici quelques petits conseils pour réduire la facture.

Pour les voiture professionnels

Les entreprises, artisans, commerçants utilisent deux types de véhicules :

  • Des utilitaires comme les véhicules de société, des camionnettes ou des fourgons avec deux places à l’avant et la mention VU sur la carte grise.
  • Des voitures particulières immatriculées en VP, voitures de tourisme ordinaires.

Voici les trois raisons pour lesquelles les VU sont plus avantageux fiscalement :

Si votre entreprise est individuelle ou associé d’une société soumise à l’impôt sur le revenu. De plus, si vous vous servez de votre voiture perso pour votre activité professionnelle. Enfin, vous pouvez inscrire ce véhicule à l’actif de l’entreprise ou le garder dans votre patrimoine privé.
Dans le cas où le véhicule est inscrit à l’actif de la société ou de l’entreprise : les amortissements et les frais se rapportant à son utilisation sont déductibles au prorata de l’usage.
Cependant si votre véhicule reste dans votre patrimoine privé, seuls les frais d’usage (carburant, assurance..) et d’entretien peuvent être déduit, pour la part professionnelle.
Pas de plus value pour la revente.
La TVA réglée sur le prix d’achat est récupérable par l’entreprise pour les VU, pas pour les véhicules de tourisme.
Une exception pour les taxis et loueurs de voitures qui peuvent récupérer la taxe.
Suivant le financement la taxe sera récupérable intégralement l’année de l’acquisition en cas :

changer sa voiture

Pour les voitures particulières

Les amortissements ou les mensualités des loyers ne peuvent être déduit des résultats qu’à concurrence de 18300 euros (non applicable aux artisans taxis, auto écoles et ambulanciers).
Un plafond spécifique de 9900 euros s’applique aux voitures particulières dont le taux d’émission de monoxyde de carbone est supérieur à 200g/km.
En plus l’acquisition ou le financement d’un véhicule utilitaire exonère votre société de la taxe sur les voitures de tourisme des sociétés, mais la TVS est due pour les véhicules particuliers.
De plus si vous ne pouvez pas récupérer la TVA sur le prix d’achat d’une voiture particulière, les pièces détachées, les frais de réparation  et autres prestations de service sont exclus de droit à déduction.

changer sa voiture

Pour finir les véhicules fonctionnant au GPL, GNV ou à l’électricité

Ils sont exonérés en totalité de la TVS.
Les véhicules propres peuvent être amortis sur 12 mois dans la limite d’un plafond de 18300 euros pour une voiture de tourisme.
Alors qu’un véhicule d’entreprise normal s’amortit en principe sur une durée de quatre à cinq ans.

changer sa voiture

Trois choix pour le véhicule d’entreprise lors de l’achat

De plus, l’entreprise peut autofinancé ou financé à crédit, en crédit bail (LOA) ou en LLD (location longue durée).
Quel que soit le financement choisi, le cout fiscal du véhicule est semblable :

  • intérêts d’emprunt ou loyers sont déductibles (amortissement et intérêts d’emprunt si le véhicule à été acquis à crédit ou les loyers si le véhicule a été acquis en LOA ou LLD)
  • frais d’entretien et de réparation
  • dépenses de pneumatiques
  • de vignette
  • de consommation de carburant
  • primes d’assurance

A savoir :
Les entrepreneurs individuels ayant opté pour la comptabilité super simplifiée peuvent évaluer les dépenses de carburant de leur véhicule mixte d’après un barème forfaitaire spécifique. Alors que vous soyez particulier ou professionnel et que votre véhicule atteint l’âge fatidique, pensez à faire un tour chez votre concessionnaire.

changer sa voiture