Voiture écologique et propre, quelles sont les questions à se poser lorsque l’on veut faire un geste pour la planète ou faire des économies sur son budget automobile ? Quel modèle choisir et quelles différences entre électrique et hybride ? Combien consomme une voiture électrique ? Une hybride rechargeable ?

 

Au quotidien les deux types de motorisation, électrique et hybride peuvent fonctionner de la même manière : en mode électrique. Dans ces conditions la différence se fera uniquement sur l’autonomie. Une voiture 100% électrique peut rouler plusieurs centaines de km (430 km pour un DS3 CROSSBACK E-TENSE) une hybride rechargeable est limitée à moins de 100 km en mode électrique (en général 50 km). A contrario lorsque les batteries sont à plat, l’hybride continuera sa route car le moteur thermique prend le relais. Au final une hybride rechargeable aura une autonomie globale de + de 600 km selon la capacité de son réservoir de carburant. Une hybride rechargeable permettra de rouler propre au quotidien sans consommer de carburant mais aussi de partir en weekend et visiter nos beaux paysages de la Drome, de l’Ardèche et du Vaucluse sans se soucier de recharger les batteries. La voiture hybride rechargeable reste donc le bon compromis entre la voiture électrique et celle à moteur thermique.

La voiture électrique comment ça marche ?

Une voiture électrique est un véhicule qui fonctionne grâce à une batterie intégrée au véhicule, son autonomie variera en fonction de la capacité de la batterie du véhicule, plus celle-ci sera importante plus l’autonomie sera élevée. Il sera donc primordial d’opter pour une batterie lithium ion qui propose à ce jour la meilleure autonomie. Les véhicules électriques offrent de nombreux avantages, ils réduisent la production d’émission de CO2 et ont un cout d’entretien beaucoup moins élevé qu’un véhicule thermique. Lors d’un long trajet vous pouvez aussi effectuer une recharge rapide pendant une halte au supermarché ou au restaurant

Une hybride c’est quoi ?

Une voiture hybride associe un moteur thermique essence ou diesel à au moins un moteur électrique. Il existe quatre solutions d’hybridation et seulement deux permettent de rouler plus ou moins longtemps en mode 100% électrique, selon l’usage du véhicule il sera plus judicieux d’opter pour un modèle ou un autre.

Une hybride peut être un SUV, une compacte, une citadine ou une routière voici les différents types d’hybrides :

  • Les micro hybrides
  • Les mild-hybrids (hybrides légères ou mHEV, mild Hybrid Electric Vehicle)
  • Les full-hybrids (hybrides totales ou HEV, Hybrid Electric Véhicule)
  • Les hybrides rechargeables (ou PHEV, Plug-in Hybrid Electric Vehicle)

Seules les Full-Hybrids et les Hybrides rechargeables permettent de rouler plus ou moins longtemps en mode 100% électrique.

Micro Hybride : un alterno démarreur assure la fonction stop and start, le moteur se coupe à l’arrêt et redémarre lorsque le conducteur lâche le pied du frein. Avantage une consommation réduite en ville, inconvénient utile uniquement en ville et désagréable dans les embouteillages.

Une Mild-hybrid est une évolution du système stop and start avec ajout d’un alterno démarreur et d’un système de récupération de l’énergie à la décélération qui recharge une batterie spécifique (en plus de la batterie d’origine). Grace à l’énergie stockée dans cette dernière, l’alterno démarreur peut lors des phases d’accélération, assister le moteur thermique qui devra fournir moins d’efforts.

Avantages d’une mild hybrid bonne réduction de consommation, agrément d’utilisation, performance accrue du moteur thermique.

La Full-hybrid avantages et inconvénients 

La full-hybrid c’est l’association d’un moteur thermique et d’un moteur électrique qui peuvent chacun leur tour ou simultanément entrainer les roues. Stop and start et système de récupération d’énergie et possibilité d’utilisation en 100% électrique sur quelques kilomètres. Au démarrage et jusqu’à 50 km/h le moteur thermique officie puis le moteur thermique prend le relais. Sur la route et s’il y a besoin d’un court instant de puissance (accélération ou dépassement) les deux moteurs fonctionnent ensemble.

Avantage d’un full hybrid : nette baisse de consommation en ville, démarrage en 100% électrique, gain en performance et en agrément d’utilisation du moteur thermique. Les inconvénients : autonomie en mode 100% électrique limitée.

Et une hybride rechargeable ?

L’hybride rechargeable (PHEV) est le trait d’union entre le thermique et l’électrique. La PHEV permet de rouler en mode 100% électrique sur 50 à 60 km en moyenne. Très intéressants sur des utilisations au quotidien pour des distances proches de l’autonomie du véhicule le PHEV est la solution idéale pour ne pas utiliser de carburant et se brancher sur le secteur pour recharger ses batteries. Dés que les batteries se vident le moteur thermique prend le relais et chaque kilomètre parcouru en thermique permet de recouvrer un peu d’autonomie en mode électrique. Les avantages : autonomie en mode 100% électrique intéressante, recharge assez rapide sur secteur (quelques heures), mode 4X4 possible sur certains modèles. Inconvénients : prix d’achat, poids et volume de coffre parfois réduit.

A quelle vitesse puis je rouler en mode électrique avec une hybride ?

Seule les Full hybrid et hybrides rechargeables permettent le roulage en 100% électrique. Un Full Hybride atteindra entre 50 et 60 km/h avant de passer en thermique, l’hybride rechargeable atteindra aisément les 130 km/h en mode 100% électrique et cela jusqu’à épuisement des batteries.

Quelles économies avec une hybride ?

Une micro hybride permettra d’économiser jusqu’à 10% de carburant si elle n’est utilisée qu’en ville. La Mild Hybrid permettra quand a elle une réduction de consommation de carburant de 15 à 20%. La Full-Hybrid aura un gain de consommation de carburant plus important en ville ou il pourra atteindre 40 %, en associant des parcours mixtes ville, voies rapides et autoroute l’économie se situera aux alentours de 15 à 20%. L’hybride rechargeable ne consomme pas de carburant en mode 100% électrique, en trajet mixte incluant de l’autoroute il est possible de réduire la consommation globale du moteur thermique à au moins 20%.

Comment se recharge une hybride ?

Tous les genres de modèles hybrides se rechargent en roulant. Soit via le moteur thermique (alternateur ou alterno démarreur) soit par la récupération d’énergie à la décélération et au freinage. Les hybrides rechargeables, qui disposent d’une batterie plus puissante peuvent être rechargées de plusieurs façons. De la même façon que les voitures électriques elles peuvent être branchées sur :

  • Une prise domestique classique
  • Une prise green up
  • Une wallbox
  • Une prise de recharge rapide sur le domaine publique

Différences et avantages hybride rechargeable électrique :

En utilisation quotidienne, l’hybride rechargeable et l’électrique peuvent fonctionner en mode 100% électrique. La différence se fera sur l’autonomie. Une voiture toute électrique roulera plusieurs centaines de kms, une hybride rechargeable sera limitée à moins de 100 km en mode 100% électrique. Par contre l’hybride rechargeable continuera sa route grâce au moteur thermique après épuisement des batteries. Une hybride rechargeable effectuera encore environ 700 km selon la capacité de son réservoir de carburant. L’hybride rechargeable permet donc de rouler propre au quotidien sans consommer de carburant, puis de partie en weekend sans penser à l’autonomie batterie. Autre avantage les hybrides rechargeables chez Citroën par exemple acceptent le biocarburant ce qui fait encore quelques économies.

Le bonus écologique comment ça fonctionne ?

Pour favoriser l’acquisition de véhicules peu polluants, un bonus écologique accompagne l’acquisition de véhicules propres.

Dans le cadre du Plan de relance de l’économie et dans la continuité du plan de soutien à la filière automobile le dispositif de bonus écologique à été renforcé jusqu’au 30 juin 2021. Outre l’augmentation du montant de la prime, les véhicules hybrides rechargeables (VHR) y sont notamment éligibles sous certaines conditions ainsi que les véhicules électriques d’occasion depuis le 9 décembre 2020.

Qui peut bénéficier du bonus écologique ?

Les personnes physiques majeures justifiant d’un domicile en France ou une personne morale justifiant d’un établissement en France.

Le véhicule doit être acheté ou loué soit avec option d’achat, soit pour une durée d’au moins 2 ans.

Ce véhicule peut être une voiture particulière, une camionnette, un véhicule à moteur à 2 ou 3 roues ou un quadricycle. Depuis le 9 décembre 2020 le bonus écologique est étendu pour l’achat d’un véhicule électrique d’occasion (voiture ou camionette).

Pour bénéficier du bonus écologique véhicule neuf (voiture ou camionnette), le véhicule doit :

Pour beneficier du bonus écologique véhicule d’occasion (voiture ou camionnette), le véhicule doit :

  • Avoir un taux d’émission de CO2 de 20g/km au maximum (véhicule électrique)
  • Être acheté ou loué pour une durée de deux ans ou plus.
  • Avoir été immatriculé pour la 1ére fois depuis deux ans ou plus suivant la facturation ou le versement du premier loyer.
  • Etre immatriculé en France dans une série définitive.
  • Ne pas être vendu dans les deux ans suivant la date de facturation ou de versement du 1er

Quel montant pour le bonus écologique pour un véhicule neuf ?

Le montant du bonus varie en fonction du taux d’émission de CO2 et du prix du véhicule acquis.

  • Jusqu’à 7000 Euros maximum pour l’achat d’un véhicule électrique neuf pour un particulier.
  • 5000 euros maximum pour l’achat d’un véhicule électrique pour les professionnels.
  • 1000 euros pour l’achat d’un véhicule électrique d’occasion.
  • 2000 pour les véhicules hybrides rechargeables neufs avec 50 km d’autonomie électrique.

Ce barème s’applique jusqu’au 30 juin 2021 puis sera baissé de 1000 euros à partir du 1er juillet 2021, il sera donc de 6000 euros pour les voitures électriques neuves, et 1000 euros pour les hybrides rechargeables neuves, il restera à 1000 euros pour les électriques d’occasion, sauf modification gouvernementale.

Peut-on cumuler le bonus écologique et la prime à la conversion ?

Oui cela est possible sur les véhicules peu polluants neufs. En 2021 le montant de l’aide financière peut s’élever à 12000 euros jusqu’au 30 juin 2021, au total pour un véhicule neuf dont le prix d’achat n’excède pas 45000 euros, avec 7000 euros de bonus et 5000 euros de prime à la conversion gouvernementale pour les 20% de foyers les plus modestes ou les ménages avec un revenu fiscal de référence /part inférieur ou égal à 13489 euros obligés à de longs déplacements professionnels ( au moins 60 km par jours ou 12000 km par an) avec un véhicule personnel.

Au final est il intéressant d’acheter un véhicule écologique ?

L’une des premières raisons qui poussent à acheter un véhicule écologique c’est son impact écologique. Une voiture électrique émet entre 2 et 3 fois moins de Co2 qu’une voiture thermique, tout en ayant des performances identiques à la voiture thermique ou même supérieures. La voiture électrique est bien plus écologique que la voiture thermique même en prenant en compte les batteries et la production de l’électricité (qui peut provenir aussi des énergies renouvelables. La voiture électrique ou hybride rechargeable est l’avenir, plus écologique, plus rentable, plus fiable et plus durable. De plus certaines villes comme Madrid ont d’ores et déjà décidé de limiter l’accès à leurs centres villes aux seuls véhicules électriques ou non polluants. Le prix du pétrole est voué à augmenter significativement dans les prochaines années car les ressources en énergies fossiles ne sont pas inépuisables. Choisir un véhicule électrique ou hybride rechargeable revient donc à anticiper ces tendances et à se projeter dés aujourd’hui dans l’avenir.

BIOGRAPHIE

Résultat de recherche d'images pour

“Pascal Plantier est un passionné d’automobile depuis sa première voiture. Depuis sa quarantième acquisition il ne compte plus mais reste toujours à l’affut des dernières nouveautés et modèles. Il a écrit de nombreux blogs et réalisé moult essais comparatifs. Il est correspondant de presse depuis plus de 20 ans d’un grand quotidien régional. Jeune retraité il va pouvoir se consacrer à sa passion, l’automobile en général. Il pourra ainsi tout à loisir sillonner les routes de la Drome, de l’Ardèche et du Vaucluse qu’il apprécie tant au volant des nombreux véhicules qu’il devra essayer.”