La révision de son véhicule

Entretenir son véhicule est un élément clé pour garantir son bon fonctionnement, sa fiabilité sa longévité et surtout la sécurité de vos passagers ainsi que la votre. Pour bien entretenir son véhicule il faudra faire des révisions à chaque étape de sa vie en fonction de son âge et de son kilométrage.

Pour chaque voiture les constructeurs ont mis en place un carnet d’entretien constructeur. Ce carnet dématérialisé ou non est livré lors de l’achat d’une voiture neuve ou d’occasion. Il fournit en détail : la fréquence des révisions à effectuer sur la voiture et les points de contrôle qui seront réalisés à chaque fois. Chaque carnet d’entretien est propre à un modèle et à la motorisation d’une voiture. La fréquence et les points de contrôle dépendront du nombre de kilomètres effectués, de l’âge de la voiture et de son usage normal ou intensif.

La révision de son véhicule

Révisons : privilégier l’âge ou le kilométrage du véhicule ?

Un carnet d’entretien indique une fréquence pour les révisions, qui dépendra de la marque et du modèle de la voiture mais aussi de sa motorisation. Globalement ces révisions devront être réalisées tous les 15 000, 20 000 ou 30 000 km.

Des exemples :

  • Révision tous les 15000 km pour une Seat Ibiza IV.
  • Tous les 20000 km pour une Peugeot 208.
  • Tous les 25000 km pour C4 Cactus essence.

Le plan d’entretien des véhicules stipule aussi de réaliser les opérations systématiques comme les révisions tous les un ou deux ans maxi dans le cas ou le kilométrage ne serait pas atteint.

Pourquoi maxi tous les deux ans ?

Deux ans représentent le délai moyen de remplacement des pièces d’usure. Les constructeurs estiment que si une pièce d’usure vient à être abimée, deux ans est le temps moyen avant qu’elle n’engendre des dégâts plus importants si elle n’est pas remplacée. Passé ce délai les pièces usées peuvent causer des pannes beaucoup plus sérieuses. L’âge est donc prioritaire par rapport au kilométrage, même si vous ne faites que 25 000 km en quatre ans avec votre Citroën Cactus essence Citroën préconise tout de même une révision tous les ans.

La périodicité des révisions dépendant de la durée et du kilométrage, il est donc impératif de respecter le premier des deux termes atteint. Le diagnostique embarqué peut aussi vous indiquer la nécessité d’anticiper l’entretien par l’intermédiaire de l’allumage d’un témoin.

La révision de son véhicule

Pourquoi est-il important de suivre le carnet d’entretien ?

Tout d’abord parce qu’il assure du bon état de la voiture et garantit la préservation de votre garantie constructeur. Un véhicule neuf bénéficie d’une garantie constructeur pour une moyenne de deux ans.

Définition de la garantie constructeur

La garantie constructeur est la prise en charge financière par le constructeur de tout défaut de fabrication ou de fonctionnement lié aux pièces de la voiture.

Un exemple si votre moteur tombe en panne pendant la garantie constructeur celui-ci prendra en charge l’intégralité des frais (main d’œuvre comprise) engendré par la réparation du moteur.

Il faut savoir que la garantie constructeur prend en charge prend en charge les couts liés aux défauts pièces, mais ne couvre en aucun cas les frais liés à l’entretien de la voiture, les révisions à effectuer seront toujours à votre charge.

Il est donc conseillé de réaliser les révisions préconisées sinon vous risquez de perdre la garantie constructeur.

Définir des conditions d’utilisation normale ou sévères

Si vous répondez à une ou plusieurs des conditions sévères d’utilisations suivantes un entretien spécifique sera nécessaire :

  • Porte à porte permanent
  • Utilisation urbaine (type taxi, ambulance, vitesse moyenne inférieure à 20km/h, auto école)
  • Petits trajets répétés (inférieurs à 10km) avec moteur froid (après arrêt supérieur à une heure)
  • Séjour prolongé dans des pays à atmosphère poussiéreus  ou des pays possédant des carburants inadaptés aux recommandations du constructeur.
  • Utilisation même occasionnelle de biocarburants type B20 ou B30 (véhicules diésels) ou d’essence contenant plus de 3% de méthanol.

La révision de son véhicule

Un plan d’entretien vous apportera aussi les précisions sur les opérations complémentaires que votre véhicule devra subir en fonction de son âge ou de son kilométrage. Un exemple pour un Citroën C4 Cactus motorisation essence injection :

  • Remplacement du kit de distribution tous les 175000 km/10 ans ou 165000/10 ans Utilisation Sévère.
  • Contrôle PH du liquide de refroidissement : 125000/4 ans puis tous les 25000/1an. US 120000/4ans 15000/1 an
  • Remplacement des bougies d’allumage : tous les 50000km/4ans US 45000/4ans
  • Remplacement du kit de courroie d’entrainement des accessoires : tous les 175000/10ans US 165000/10ans
  • Remplacement de la courroie d’entrainement des accessoires : tous les 125000/6ans US tous les 120000/6ans
  • Remplacement du filtre à air : tous les 50000/4ans US 45000/4ans
  • Remplacement du liquide de frein : tous les deux ans US 2ans
  • Dépose-repose des tambours de frein arrière (roues déposées)
  • Remplacement du filtre d’habitacle : tous les 25 000/2ans  15 000/1an

Le carnet d’entretien vous donnera aussi la liste des huiles moteurs autorisées pour votre véhicule.

Quels sont les points contrôlés lors d’une révision automobile ?

Durant la révision de nombreux éléments seront contrôlés en fonction de l’âge, du kilométrage, de la marque et du modèle. Une révision inclus généralement :

  • La vidange et le changement du filtre à huile.
  • La vérification du système de climatisation avec échange du filtre à pollen et du filtre d’habitacle si nécessaire.
  • La mise à niveau de l’ensemble des liquides (refroidissement, lave vitre, freins, direction assistée)

Pour les voitures de moins de 10 ans, lecture du boitier électronique et des calculateurs. Cette étape permet de diagnostiquer et effectuer les réglages et les mises à niveau. Dans ce cas seul le concessionnaire ou le garagiste réseau sera en mesure d’effectuer les mises à jour ou de modifier les paramètres.

Le technicien effectuera ensuite un contrôle de l’ensemble des éléments de sécurité de votre véhicule (pneumatiques, freins, système de direction, feux, amortisseurs, balais essuie glace…)

Fin de la révision par un essai routier, pour déceler d’éventuels défauts invisible à l’arrêt.

Chez Citroën la révision comprend les contrôles suivants :

  • Intérieur et tour du véhicule
  • Période de validité du kit de dépannage provisoire de pneumatique

Le dessous du véhicule avec :

  • Contrôle de sécurité (freinage, direction).
  • Contrôle environnemental (étanchéité des circuits, de la boite de vitesse…)
  • Contrôle visuel des capteurs AFIL (Alerte Franchissement involontaire de ligne).
  • Un contrôle rigoureux des différents liquides.

Les opérations suivantes sont donc effectuées :

  • Diagnostique électronique
  • Vidange de l’huile moteur
  • Remplacement du filtre à huile
  • Purge du filtre à gazole
  • Mise à jour de l’indicateur d’entretien.

Votre concessionnaire mettra à votre disposition un ensemble de dispositif de contrôles adaptés à votre véhicule, qui permettent de maintenir un véhicule fiable dans toutes les situations, parce que chaque conducteur à son propre style de conduite et son usage. Certains conducteurs solliciteront plus les plaquettes de frein ou les pneus.

La révision de son véhicule

La révision de son véhicule

La révision pour une voiture hybride rechargeable ?

Une voiture hybride combine le carburant et l’électricité pour fonctionner. Cette double motorisation implique un entretien particulier.

L’entretien d’une voiture hybride s’avère moins onéreux que l’entretien d’un véhicule thermique traditionnel mais la présence du moteur thermique dans le véhicule hybride nécessite une vidange régulière. Les voitures hybrides dernière génération bénéficient de batteries de plus en plus performantes et l’alternance des deux moteurs permet de moins ou de ne pas solliciter certaines pièces comme le démarreur, l’alternateur ou encore l’embrayage, les plaquettes de frein s’usent moins vite grâce au système de récupération d’énergie lors du freinage, ce qui explique le coté moins onéreux des entretiens pour l’hybride.

Mais de par ces spécificités mécaniques l’entretien de votre véhicule hybride devra être confié à votre concessionnaire habilité à ce type d’opération d’entretien. Ils disposent de l’outillage spécifique requis et d’experts formés aux spécificités d’après vente de ces nouvelles technologies. Par exemple chez Citroën l’entretien de votre hybride rechargeable sera au même prix que celui d’un véhicule thermique, grâce au contrat de maintenance de votre Citroën hybride il inclura l’assistance routière, la défaillance, les entretiens périodiques et le remplacement des pièces d’usure. Il vous offre les bénéfices suivants :

  • Le respect du plan d’entretien de votre hybride rechargeable à un coup moindre que des entretiens payés au coup par coup.
  • Le paiement d’un montant fixe pendant toute la durée du contrat quoi qu’il advienne.
  • La valorisation de la valeur de revente de votre voiture.

La révision et l’entretien pour un véhicule électrique ?

Un véhicule électrique possède moins de pièces, il nécessite donc moins d’entretien. Celui-ci sera en moyenne 40% moins cher qu’avec un moteur thermique. L’entretien quoique plus simple reste obligatoire, le contrôle de centaines de pièces devant être assuré pour assurer votre sécurité, le bon fonctionnement du véhicule, les pannes ou des incidents. Sur un véhicule électrique les points de contrôle traditionnels restent les mêmes, pneumatiques, carrosserie, direction ou encore suspensions. Les pneus, les plaquettes de frein et le liquide de lave glace seront donc les seules consommables à changer pour l’entretien d’une voiture 100% électrique.

Votre véhicule électrique devra être entretenu par des techniciens habilités et agréés. Exemple chez Citroën, des experts sont spécifiquement formés et outillés pour traiter les particularités des véhicules électrifiés. Et pour être encore plus serein Citroën vous propose un contrat de maintenance Citroën afin de vous assurer un plan d’entretien à cout moindre et payer un prix fixe pendant la durée de votre contrat.

La révision de son véhicule

Contrôler sa voiture avant le départ en vacances ?

Pour un départ en vacances ou un long trajet et afin de limiter les risques d’incident ou de panne, il faut absolument contrôler ou faire contrôler plusieurs éléments. Premièrement il faut vérifier son carnet d’entretien, il contient la liste des éléments à contrôler d’après les recommandations constructeur, les échéances des vérifications, il est le carnet de santé de votre véhicule.  Avant le départ il faut aussi voir s’il est à jour.

Et s’il n’y avait que trois raisons importantes pour faire réviser sa voiture ?

  • Pour votre assurance automobile : si vous êtes responsable d’un accident et que votre voiture n’était pas entretenue, votre assureur pourrait vous mettre en cause et refuser de vous indemniser.
  • Pour la garantie constructeur : si vous possédez un véhicule neuf, la garantie constructeur n’est valable que si vous avez suivi les préconisations de votre carnet d’entretien.
  • Pour vendre votre véhicule : en faisant réviser régulièrement votre véhicule par un professionnel et en gardant les factures, vous pourrez prouver sa bonne santé aux acheteurs.

BIOGRAPHIE

Résultat de recherche d'images pour

“Pascal Plantier est un passionné d’automobile depuis sa première voiture. Depuis sa quarantième acquisition il ne compte plus mais reste toujours à l’affut des dernières nouveautés et modèles. Il a écrit de nombreux blogs et réalisé moult essais comparatifs. Il est correspondant de presse depuis plus de 20 ans d’un grand quotidien régional. Jeune retraité il va pouvoir se consacrer à sa passion, l’automobile en général. Il pourra ainsi tout à loisir sillonner les routes de la Drome, de l’Ardèche et du Vaucluse qu’il apprécie tant au volant des nombreux véhicules qu’il devra essayer.”

Découvrez nos articles